Cycle de Mitla (10): Pain des morts

 

Crépuscule à Tlacolula

 

on contourne le scorpion noir

d´une taille honnête

 

sagement posé            au beau milieu du trottoir

 

on ne l´écrase pas

 

dans la fatigue             envisageant     cette fin possible

 

au milieu des morts

 

            qui       partout

 

                        dansent,          chantent et      jouent de la musique

 

grande spirale de Mitla qui     dit Manuel

 

emporte ensemble       morts et vivants

 

harmonie cachée         retrouvée         peut-être

 

                                               à cette heure   entre chien et loup

 

– plus loin        au fond d´une cour

 

une vieille femme       nous fait signe

 

nous nous avançons    et entrons        dans une petite pièce

                                                                                 

où se dressent deux autels

                                              

                                               dont un est consacré   à un enfant:

 

de scorpion     elle n´a jamais vu        à Tlacolula,    

                                                                                  la vieille,

 

et nous offre    une pomme     et du pain des morts

 

                                                                                  – pain sucré ?

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s