Cycle de Mitla: Note sur la Calle Francisco Sosa

Lors de mon second voyage au Mexique, je séjournais à Mexico dans une maison du quartier de Coyoacan, quartier où vécurent Trotsky, Frida Kahlo et Diego Riveira. À mon retour en Europe, j´appris que, suite à un incendie dans la bibliothèque de son appartement situé au centre-ville, le poète Octavio Paz (dont j’admirais plusieurs poèmes) avait trouvé refuge dans une maison de la Calle Francisco Sosa à la même période où j´avais passé une semaine dans la même rue. C´est à cet endroit qu´est mort Paz, la maison abrite désormais un institut consacré à sa mémoire.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s